Juin 302014
 

logo_legendeIl y a 250 ans, Jeanne Boulet, fut la première personne tuée par cette Bête d’apocalypse que l’on nomma par la suite  « La Bête du Gévaudan ».

Elle ravagea le pays du Gévaudan en laissant derrière elle des dizaines de corps d’enfants, de femmes, déchiquetés.

D’innombrables familles furent touchés au sein même de leur foyer par ce monstre, noyant de peur et de superstitions ces paysans qui payèrent le prix fort.

Depuis elle continue de vivre sans faire de nouvelle victime, si ce n’est les « mordus » de cette énigme…

Un article dans le progrès du 29 juin :

2014-06-29_leprogres

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Avr 012014
 

logo_loupaisArrivée du nouveau numéro (420) de Lou Païs.

Editorial :

« Les langues régionales nous enrichissent », a affirmé Mme Aurélie Philipetti elle-même., ministre de la culture, au cours d’un long entretien accordé à un hebdomadaire national, à l’occasion de la présentation de son plan en faveur des langues régionales et de l’adoption par l’Assemblée nationale, le 28 janvier 2014, du projet de loi constitutionnelle visant à ratifier la charte européenne des langues régionales ou minoritaires.

Dès la 1ère question « Ne serait-il pas plus utile d’encourager l’enseignement en anglais ? » Mme la Ministre a recadré le débat : « Pourquoi serait-ce contradictoire ? Tous les éducateurs le savent, quand on connait deux langues, on en apprend plus facilement une troisième. Et puis, il faut se méfier de ce raisonnement. Si on le pousse à l’extrême, on assistera demain à la disparition du français dans le monde car, après tout, l’anglais pourrait être vu comme plus « utile ». On ne peut pas à la fois défendre la francophonie au nom de la diversité linguistique et s’opposer à cette diversité en France.« 

…/…

Paul Astruc.
La suite à lire dans votre revue Lou Païs ….

Cliquez sur les images pour les agrandir.

 

Déc 142013
 

logo_loupaisArrivée du nouveau numéro (419) de Lou Païs du dernier trimestre 2013 accompagné de l’Armanac de Lousero 2014.
Joli cadeau de Noël 🙂

Editorial :

Soyez « tendance », parlez la langue occitane !

Voici quelques jours à peine, le 19 novembre, je participais au colloque « l’occitan en Auvergne au XXIe siècle ». Comme nul ne l’ignore sans doute, l’Auvergne fait partie intégrante de la vaste Occitanie, qui s’étend de Clermont-Ferrand et Limoges, au Val D’Aran en Espagne, et de Bordeaux, aux vallées occitanes du piémont en Italie. Beaucoup de monde à ce colloque, et du beau monde, avec ouverture par le malvézien d’origine, René Souchon, président de la région Auvergne ; il n’a pas oublié ses racines, lui non plus ! Comme d’autres régions, le Languedoc Roussillon était bien représenté, avec Philippe Vialard notamment.

Un « concile » pour notre « vieille langue d’Oc » ! ?… J’étais très curieux… Beaucoup de satisfaction pourtant à l’arrivée ; un petit coup de booster aussi !

Toujours bons à entendre : notre langue occitane s’avère l’une des plus riches en Europe : 160 000 termes ; 80 000 seulement pour le français ! De fête, à l’école communale déjà, une « porte Clavée » coucher sur le papier, entraînait aussitôt dans la marge, en rouge, un sans appel « patois ! » Une périphrase était ici nécessaire : « portes fermées à clé ». Claba donc, mais aussi, cadaula, tanca, tampa…, autant de termes bien précis sur la simple façon de fermer une porte, qui n’ont pas d’équivalent en français, en langue d’Oïl. Et que dire des suffixes augmentatifs ou diminutifs, pour ne citer qu’eux, qui font qu’une « jeune fille », plus précisément chez nous, uno filho, uno drolo, ou bien encore uno pilhardo…, peut aussi, de façon  toujours plus nuancée et imagée, évoluer en uno filhetouno, uno filhouno, uno filheto, uno filhasso… ; et, au fil de sa beauté, elle pourra se retrouver broo, galherdo, poulido, ou même crano…, et plus finement encore, brabeto, brabounèlo, brabasso…

…/…

La suite à lire dans votre revue Lou Païs ….

Paul Astruc.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

 

Déc 052013
 

logo_gazette_beteComme chaque année, la Gazette de la Bête est en ligne depuis peu.

Voici donc la cuvée 2013 de cette excellente gazette. A consommer sans modération !!

Cliquez sur la bannière pour aller sur le site de téléchargement.

gazette_2013

Le sommaire alléchant : (Cliquez sur les images pour les agrandir)

gazette_2013_sommaire

14-gazette_bete_couverture

Lou Païs 417

 Lou Païs, Revue/Journal  Commentaires fermés sur Lou Païs 417
Juin 252013
 

logo_loupaisArrivée du nouveau numéro (417) de Lou Païs du deuxième trimestre 2013.

 

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Ce numéro esst accompagné (pour les abonnés) d’un hors série consacré au village d’Aumont-Aubrac et son canton.

Vous y découvrirez beaucoup d’anecdotes et de photos.
Félicitation à Lou Païs pour cet énorme travail de recherche.
Quel plaisir de dévorer les pages qui nous racontent la vie et l’histoire de ce village et de ses environs !!
On en redemande !!!!!

Je vous rappelle l’adresse postale de Lou Païs :
14, Résidence Les Prés Hauts

Route de la Margeride
48130 Aumont-Aubrac

Tél : 04.66.31.09.41

Avr 122013
 

logo_loupaisArrivée du nouveau numéro (416) de Lou Païs du premier trimestre 2013.

 

Je vous rappelle l’adresse postale de Lou Païs :
14, Résidence Les Prés Hauts

Route de la Margeride
48130 Aumont-Aubrac

Cliquez sur les images pour les agrandir.