Les chasseurs luttent contre la Bête du Gévaudan

François Fabre

La Bête du Gévaudan

Bien des choses ont été écrites et publiées sur la bête du Gévaudan, les deux textes de base étant ceux de l'abbé Pourcher et de l'abbé François Fabre.


Déjà en 1889, l'abbé Pourcher avait édité le premier ouvrage historique sur celle-ci. Or François Fabre découvre, aux archives de Clermont, une série de documents qui ont échappé à l'abbé. Il sera le premier à les publier en 1901. Rapidement épuisé, cet ouvrage fera l'objet d'une nouvelle édition de luxe proposée en 1930 par André Mellerio, avec un complément historique, une bibliographie et une notice iconographique très complète. Ce livre reste la référence en la matière.

Ce précieux ouvrage, complété et réédité à cinq cents exemplaires en 1930, faisant encore référence de nos jours et devenu introuvable, est reproduit fidèlement. Afin d'en faire un document incontournable, Jean Richard, qui travaille inlassablement depuis plus de trente ans sur la « bête » et à l'ouverture du musée qui lui est consacré à Saugues, a enrichi cette édition d'un complément historique, d'un tableau chronologique des victimes et surtout d'une bibliographie complète.

Il constitue ainsi une documentation irremplaçable sur la « bête » et les multiples hypothèses formulées à ce jour sur sa véritable nature. Ce livre est en outre illustré de gravures d'époque en noir ou en couleurs dont certaines ne figuraient pas dans l'édition de 1930. C'est donc un document exhaustif, tant du point de vue historique que documentaire ou bibliographique, qui est rassemblé pour la première fois.


Année de parution de l’édition : 2006

Éditeur : De Borée


L'auteur :

L'abbé François Fabre (1854-1932) est né à Saugues. Très tôt, il s'adonne à la lecture de tout ce qu'il peut trouver à Saugues, dans les archives de la collégiale Saint-Médard, de l'hôpital Saint-Jacques et de la municipalité. Dès l'âge de vingt-huit ans, il commence à publier des articles, puis une série d'ouvrages historiques sur la région. Passionné de photo, il s'intéresse à tout. Il consacre notamment tout un chapitre, dans Les Notes historiques sur Saugues, à la bête du Gévaudan.

Livre François Fabre - La Bête du Gévaudan
Livre François Fabre - La Bête du Gévaudan
Livre François Fabre - La Bête du Gévaudan
Livre François Fabre - La Bête du Gévaudan
Livre François Fabre - La Bête du Gévaudan
Plaque Abbé François Fabre à Saugues

 

Retour Bibliographie