Auteur Sujet: La théorie de Michel Louis  (Lu 16 fois)

Hors ligne Drôle de Bête

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Mordu
La théorie de Michel Louis
« le: mardi 09 octobre 2018 - 15:22 »
Bonjour !

J'ouvre ce sujet pour débattre de la théorie de Michel Louis sur la Bête. Pour résumer, son explication est la suivante : la Bête serait un hybride de chien et de loup, protégée parnune armure de peau (ce qui explique qu'elle ne semble jamais gravement blessée par les balles ou les baïonnettes), dressée par un homme, voire par un groupe de plusieurs individus. Il pense naturellement aux Chastel (en particulier Antoine) et également Jean-François-Charles de Morangiès, aristocrate aux moeurs dépravées.

Michel Louis est un passionné des animaux, directeur d'un parc zoologique (où vivent des loups, qu'il cotoie chaque jour), et un "expert sur les animaux".
J'utilise ces guimets, car à ma connaissance, il n'est cependant pas zoologiste (que l'on me corrige si je me trompe), si bien que je me tenais prêt à ne pas prendre pour argent comptant ce qu'il pourrait écrire. Une fois parvenu au chapitre argumentatif, cependant, je dû bien reconnaître que son raisonnement tenait la route : elle est logique, et s'appuie sur les ouvrages d'experts en loups, des témoignages de dresseurs etc. On pourra critiquer la forme de son discours, qui ne tient pas toujours de l'argumentation la plus rigoureuse, mais bon, toujours est-il que son explication semble logique. En ce qui concerne les accusés (Chastels et Morangiès), je ne me prononce pas : on peut trouver des preuves contre Antoine, mais l'accusation sur Morangiès est basée sur l'idée que l'intervention d'un noble aurait été nécessaire pour couvrir l'opération, et le dépravé JFC semble tout indiqué. À mon avis, on ne peut pas se faire de certitudes sur les coupables, si ça qe trouve, il s'agit d'individus surlesquels les archives et/ou les auteurs ne se sont même pas arrêtés.
Et pourtant, Louis m'a convaincu que des coupables humains étaient derrière les agissements de la Bête : il démontre solidement que peut importe les conditions, aucun animal sauvage, ni loup ni chien errant, n'aurait le comportement de la Bête. Je ne résumerai pas ici toute son argumentation mais si vous avez lu le livre, vous saurez de quoi je parle. Et il y a, de plus, l'idée d'une armure (qui semble la seule explication logique à la résistance de la Bête, qui fut touchée à maintes reprises par les balles et se releva toujours).

Alors, voilà ma question à ceux qui ont lu le livre de Michel Louis : que pensez vous de son explication ?
Je pose en particulier la question à Gévaudan, qui a lu l'ouvrage. Vous m'avez dit dans mon sujet de présentation que nul ne détenait la vérité sur la Bête : que pensez vous de la théorie de ML ?

Je rappelle qu'il s'agit du seul livre que j'ai lu sur la Bête : est-ce que Louis omet des témoignages ou des éléments, que d'autres auteurs mentionnent ? Encore une fois, j'ai bien conscience de la subjectivité de Louis.

Merci !

(En espèrant avoir ouvert ce sujet dans la bonne section)




Hors ligne Gevaudan

  • Administrateur
  • Membre Complet
  • *****
  • Messages: 139
    • Le site de la bête du Gévaudan
Re : La théorie de Michel Louis
« Réponse #1 le: dimanche 21 octobre 2018 - 20:58 »
Bonjour, et désolé pour le temps à répondre  ;)

Dire que des hommes sont aux commandes de l'histoire de la Bête est une possibilité. Plusieurs éléments seraient en faveur de cette "solution".
Le fait que la Bête soit capable d'éviter les battues et certains moments qui auraient pu être difficiles pour elle, que parfois on ne la voit plus à certains endroits alors qu'elle y était quelques minutes auparavant, qu'elle est vue à plusieurs endroits très éloignés les uns des autres... laissent penser que l'homme aurait pu lui donner "un coup de main".

Mais... rien ne prouve cela... Encore une fois, on peut supposer, poser des hypothèses en réfléchissant en tant qu'être humain, mais la logique et les compétences inouïes de certains animaux sont peut être à privilégier ?

Hors ligne Drôle de Bête

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Mordu
Re : La théorie de Michel Louis
« Réponse #2 le: Aujourd'hui à 21:39 »
À mon sens, l'élément sur lequel serait basé cette théorie est, avant le mystère des battues et des déplacements de la Bête, celui de son comportement : les animaux sauvages n'attaquent pas l'homme. Les rares occurences où cela se produt sont dues à des circonstances bien précises : famines extrêmes, individus déjà affaiblis ou allongés et immobiles. Les loups craignent l'homme. Or, la Bête attaque les hommes et ignore les troupeaux, revient après avoir été attaqué, s'en prend même aux hommes adultes (pas juste aux enfants et jeunes femmes), attaque même les groupes.

Il n'y a certes pas de preuves, nous n'avons (et n'auront certainement jamais) que des théories. J'échoue cependant à voir la faille du raisonnement de Michel Louis. Si l'on cherches les individus coupables, on ne peut que supposer, car au final rien n'accuse plus les uns que n'importe quels autres, si ce n'est les apparences et les impressions, intuitions et ressentis des gens, aussi bien à l'époque que maintenant.
Mais la théorie d'une Bête dressée, quant à elle, se base sur des arguments plus solides.




Puisque l'on parle de preuves, une question me trottait dans la tête et je profite de mon arrivée sur le forum pour la poser : si j'ai bien compris, nous n'avons aucune idée de où la Bête de Chastel a été enterrée à Versailles ? Est-ce que quelqu'un s'est déjà penché sur la question ? Des experts sur cette époque, des historiens, quelqu'un a-t-il donné un avis, émis une hypothèse ? N'a-t-on jamais fait de fouilles ?
Retrouver le corps de la Bête permettrait des analyses avec les moyens d'aujourd'hui, nous pourrions apprendre sa nature, peut-être même plus, voire beaucoup plus.
C'est frustrant de savoir la réponse si proche, et pourtant si innaccessible  :xd