Août 052017
 

Tu avances tranquillement vers les hauteurs, il fait beau, tu es encore un enfant. La vie, même si elle est difficile en ton temps, ne t’empêche pas de pouvoir jouer…

Mais ce que tu ne sais pas encore, c’est que la Bête, la Bestia, est là, tapie dans les sous-bois.

Elle t’épie, te jauge, attendant patiemment que tu sois exactement où elle veux.
Et en un instant, dans un éclair fauve elle est sur toi, lourde et sauvage.

Elle te saisis au cou et referme puissamment ses mâchoires déjà sanguinolentes de ton sang chaud.

Surpris par cet assaut inconnu, tu es envahi d’une peur inimaginable et d’une douleur effroyable que tu ne comprends pas encore.

Mais quand ton esprit comprend enfin ton malheur, il est trop tard.

Lentement, tu glisses dans une paisible obscurité qui te délivre de ce mal.

La Bête te tire vers les sous-bois, mais tu n’en a plus conscience.

Tu es entré dans l’histoire pour l’éternité.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)