août 162012
 

Les sept barons du Gévaudan

La légende raconte qu’un jeune homme originaire de Mende décida de partir à Paris.
Il y rencontra par chance le roi de Hongrie et sa fille unique dont il tomba éperdument amoureux.

Or, il était impossible pour une princesse d’épouser un berger. Le jeune homme décida alors d’enlever sa belle, et de l’emmener en Gévaudan.
Ils vécurent des jours paisibles et eurent sept enfants.
Mais le roi de Hongrie recherchait toujours sa fille. Quand il la retrouva, les amants lui présentèrent ses sept petits-enfants. Le roi décida alors de pardonner au jeune berger.
Avec sa fortune, il acheta le pays, fit de son gendre le comte et devint lui-même évêque du Gévaudan.

A leur mort, les sept petits-fils héritèrent chacun d’une baronnie :

     Apcher         Peyre         Tournel        Randon        Canilhac        Cénaret        Florac

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>